Accueil Temporaire "Le petit prince"

L’accueil temporaire petite enfance « Le Petit Prince » est ouvert depuis le 3 décembre 2012. Il dispose d'un agrément de 5 places d'accueil temporaire. Les enfants peuvent être accueillis de 1 à 4 demi-journées par semaine (de manière consécutive ou non) dans une limite de 90 jours par an. Ce faisant, l'ATPE permet de répondre, dans le cadre d'une file active, au besoin de plus d'une quinzaine de familles simultanément.

Situé sur a commune d'Albi, l'établissement bénéficie d'une bonne desserte en termes de transports collectifs : arrêt de bus et lignes Tarn Bus à proximité. Il dispose également d'un parking.
Cet établissement se situe dans une maison de plain-pied, parfaitement accessible, qui comprend : un espace accueil des familles, une salle d’activités, un espace repas, un espace de propreté et change, deux pièces de repos, un jardin clos équipé d'une air de jeu et un espace administratif.

Son implantation au cœur du bassin de vie et d’emploi du Tarn nord est déterminante : 

  • Pour les parents, qui peuvent facilement accéder à l'établissement sans déplacements excessifs, favoriserant ainsi l’articulation des temps de vie des familles (professionnel/familial/personnel).
  • Pour les enfants, qui peuvent bénéficier de l’ensemble des équipements sociaux, culturels et sportifs de la ville : multi-accueil, ludothèque, terrain et salle de sports.
  • Pour les dispositifs partenaires (école, dispositifs d'accompagnement et de soins, praticiens libéraux) dont la proximité géographique facilite les relations et les échanges.

Publics spécifiques :

Les enfants sont orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Ils peuvent bénéficier au plus de 90 jours d'accueil par an.

L'accueil de jour s'adresse à des jeunes enfants âgés de moins de 6 ans, dont les particularités de développement cognitif, relationnel, sensoriel et moteur affectent leur adaptation à l'environnement. Les enfants accueillis sont originaires du nord du Tarn, le temps de transport domicile-lieu d'accueil ne devant pas dépasser raisonnablement 30 minutes pour le bien-être des enfants. Les enfants qui n'ont pas accès à la crèche ou à l'école maternelle du fait de leur handicap sont accueillis prioritairement.

Projet d'Etablissement

L'établissement propose un accueil de jour qui complète l'accompagnement proposé, les dispositifs spécialisés (CAMSP, CMP, Hôpital de jour, CMPP) ainsi que les soutiens dispensés au sein des structures "Petite enfance" et de l’école maternelle. Ainsi, en tenant compte des ressources et des besoins de l'enfant ( respect du biorythme), des attentes de la famille et des partenaires, l'équipe pluridisciplinaire élabore un Projet d'Accompagnement Personnalisé (PAP) et articule ses actions autour de quatre grands axes :

  • Un accompagnement individualisé auprès de l'enfant : les interventions visent à soutenir l'éveil, l'autonomie, la socialisation, les apprentissages et le développement psycho affectif de l'enant.
  • Un accompangement auprès de la famille : au travers d'échanges réguliers, les professionnels accompagnent les familles dans la compréhension et la prise en compte des particularités de fonctionnement de leur enfant. Elle répond aux demandes d'information et de conseils sur la gestion du quotidien, les interventions, les dispositifs et démarches nécessaires. Part ailleurs, un conseil de familles regroupant l'ensemble des familles accompagnées par les établissements situés à Albi est organisé une fois par an. Enfin, un groupe fratrie est ouvert à l'ensemble des familles accompagnées par les établissements enfants de l'UG de Florentin et se réunit trimestriellement.
  • Un travail partenarial avec les dispositifs de droits communs (multi-accueil, école) et les dispositifs spécialisés afin de concourir à la complémentarité des interventions et de soutenir l'inclusion des familles accueillies.
  • Une mission d'évaluation de nos pratiques professionnelles : l'Agapei est inscrite dans une démarche continue de la promotion de la qualité des interventions et de la bientraitance validée en interne et en externe en associant les professionnels à cette démarche . Les enquêtes de satisfaction des usagers de nos dispositifs participent à l'amélioration de nos prestations.

Plus spécifiquement, les prestations de l'établissement se déclinent en matière de :

  • Scolarité : favoriser dans la mesure du possible l'inclusion en classe maternelle ou structures "petite enfance" avec le soutien de l'équipe.
  • Réadaptation : La réadaptation se fait dans les dispositifs sanitaires et médico-sociaux (CAMSP, CMP, HJ, CMPP...)
  • Loisirs : favoriser les loisirs c'est aussi proposer de soutenir et mettre en oeuvre des actions permettant de promouvoir l'accès aux plaisirs et à la culture. Inclusion dans les CLAE.
  • Médiation thérapeutique : nous privilégions l'éveil sensoriel dans le respect des biorythmes de l'enfant (sommeil, repas..), à partir des soins de base (hygiène, sécurité, maternage...) et des activités ludiques et éducatives favorisant les apprentissages, l'autonomie et la socialisation.

Scolarité

Favoriser dans la mesure du possible l’inclusion en classe maternelle ou structures petite enfance avec le soutien de l’équipe

Réadaptation

La réadaptation se fait dans les structures (CMP, CMPP, CAMSP…).

Loisirs

Favoriser les loisirs, c’est aussi proposer de soutenir et mettre en œuvre des actions permettant de promouvoir l’accès aux plaisirs et à la culture. Inclusion dans les CLAE…

Médiation thérapeutique

Nous privilégions l’éveil sensoriel dans le respect des biorythmes de l’enfant (sommeil, repas…), à partir des soins de base (hygiène, sécurité, maternage…) et des activités ludiques et éducatives favorisant les apprentissages, l’autonomie et la socialisation.

Les modes de transport :

Les transports sont assurés par les familles.

La restauration :

Les repas sont fournis par les familles.
 

L’établissement, de par son fonctionnement et ses caractéristiques d’accueil temporaire, a la particularité de répondre aux attentes des familles avec réactivité. Les demandes d’urgence sont prises en compte dans des délais très rapides.

Concrètement, les familles sont dans un premier temps , invitées à visiter l’établissement. Si elles le souhaitent, cette démarche peut être réalisée avant le dépôt du dossier auprès de la MDPH.

L’admission de l’enfant est soumise à une notification de la CDAPH. Plusieurs rencontres sont alors proposées à la famille afin de créer un climat de confiance et recueillir les informations nécessaires à l’admission de l’enfant.

Une rencontre est organisée à l'initiative des parents ou des dispositifs qui orientent l'enfant (CAMSP, CMP, CMPP, HJ). Ce rendez-vous a lieu en présence du directeur, du resposable d'Unité d'Intervention Sociale (RUIS) et de l'assistante sociale. Cette rencontre a pour but de mesurer l'adéquation entre la demande de la famille et les possibilités qu'offre le dispositif. Le directeur, garant du projet, présente l'association gestionnaire, l'unité de gestion, et l'établissement. le RUIS, présente son fonctionnement et les prestations qui y sont mises en oeuvre. L'assistante sociale infome des liens entre les différents services (famille, CDAPH...). Les supports écrits (livret d'accueil, règlement de fonctionnement, et projet d'établissement synthétisé) sont mis à la disposition des familles.

Si au terme de ce rendez-vous la famille confirme par écrit son intérêt pour le dispositif, l'enfant est inscrit sur liste d'attente. Un dossier administratif est adressé aux familles dont l'enfant pourra être accueilli. Une demande d'autorisation pour contacter le dispositif d'accompagnement précédent et recevoir le dossier médical, rééducatif et éducatif de l'enfant leur est également adressé.

L'admission est programmée lorsqu'une place se libère et que l'établissement dispose de tous les éléments d'information (données administratives, médicales, les habitudes de vie et la scolarité) qui sont recueillis par l'assistante sociale auprès des différents interlocuteurs familiaux et professionnels. L'admission est prononcée par le directeur de l'établissement.

Un second rendez-vous est alors proposé. Au cours d'un entretien avec la famille, l'infirmière recueille des informations sur les habitudes de vie et les données de santé de l'enfant. Parallèllement l'enfant est accueilli par les autres professionnels afin d'établir un premier contact dans un contexte privilégié et sécurisant. A partir de ces échanges, le temps d'adaptation est formalisé auprès de la famille. La durée de cette période varie en fonction de l'enfant et de sa famille.

Les évaluations réalisées par l'équipe de l'ATPE, les données transmises par les dispositifs partenaires et le recueil des attentes des familles contribuent à la co-élaboration d'un projet d'accompagnement personnalisé (PAP) et à la proposition d'un emploi du temps d'accompagnement.

Convention de partenariat avec les services de pédopsychiatrique (CMPE, HJ) et le CAMSP / Partenariat avec les CMPP, Centre de Ressources Autisme Midi-Pyrénées, CAPPA, PCPE, Education Nationale, municipalités, centre de loisirs.