ESAT Le Vignalis

Histoire de l’établissement en quelques lignes – création / implantation

une section ESAT est créée en janvier 1971 à l’initiative de ATMTRHH (Association Toulousaine pour la Mise au Travail, le Reclassement et l’Hébergement des Handicapés), pour les jeunes adultes ne trouvant pas de solution adaptée à leur situation à la fin de leur prise en charge à l’Institut Médico-Educatif. Cette section se situe alors sur le site de l’Institut Médico-Educatif « l’Autan ». L’étroitesse des locaux conduit au déménagement de cette structure sur la commune de Flourens en 1973.
Cette section devient alors l’ESAT « le Vignalis » (appelé CAT). En 1978, l’ADAPEI31 prend le relais de l’ATMTRHH pour la gestion de l’ESAT. Un ESAT qui n'aura de cesse d'évoluer pour permettre de proposer des solutions professionnelles en adéquation avec l'évolution économique et sociale de la région.

 

Personnes accueillies – catégorie – membres

Les personnes accueillies présentent un éventail de handicap allant du retard mental à la déficience psychique avec RM, trouble du spectre autistique et RM avec déficience sensorielle voire déficience motrice.

 

Financeurs / autorités de contrôles

A.R.S

 

Plateau technique

Plusieurs activités professionnelles sont représentées autour de 6 secteurs ou ateliers :

  • Atelier aéronautique ;
  • Atelier menuiserie ;
  • Atelier conditionnement / sous-traitance;
  • Atelier espaces verts ;
  • Atelier entretien des locaux;
  • Atelier blanchisserie;

Ces deux derniers sont localisés à proximité de l'ESAT l'Occitan à Saint-Orens de Gameville.

Projet d'établissement

Il s'appuie principalement sur la mutation institutionnelle introduite par les deux lois 2002-2 du 2/01/2002 et 2005-2 du 11/02/2015.

Loi 2002 : le travailleur d'ESAT est un usager sujet de droit avec lequel nous contractualisons un contrat d'aide et de soutien par le travail dont la signature conditionnera le versement de la garantie de ressource. Une partie de la rémunération est prise en charge par l'état qui recommande un trajet de formation jusqu'à l'accompagnement vers l'emploi ordinaire.

Loi 2005 : confime la volonté d'égal accès à l'emploi et la pertinence du dispositif de l'emploi protégé pour lutter contre la discrimination au recrutement de personne en situation de handicap. Le travailleur en situation de handicap bénéficie d'un travail avec une réelle valeur économique et la politique de solidarité est complétée par une allocation, l'AAH et par la prestation de compensation du handicap. L'ESAT doit assurer le développement écononomique et le soutien de l'agent de production en ajoutant à ces missions principales l'intégration professionnelle, l'adaptation des ressources aux besoins des personnes, l'évaluation des prestations et des services et l'évaluation des niveaux de satisfaction de l'usager.

Accompagnement professionnel

Soutien des compétences professionnelles en atelier

L'accompagnement professionnel se fait à partir d'un référentiel : le Projet d'Accompagnement Personnalisé.

Le moniteur d'atelier a un rôle de soutien au quotidien mais aussi d'enseignant technique. En effet, il permet d'apporter l'expérience puis la maîtrise de gestes et des postures professionnels aux personnes accompagnées. Il transmettra une connaissance technique qui permettra à la personne accueillie d'acquérir la confiance en soi. Le moniteur met tout en oeuvre pour permettre à la personne d'atteindre les objectifs signifiés dans le PAP. Les outils d'évaluation permettent de suivre l'évolution de l'apprentissage et de prendre en compte les besoins exprimés de la personne accueillie.

Pédagogie ANESM : recommandation de bonnes pratiques, analyse des pratiques professionnelles.

 

Formation VAE

Notre objectif est bien d’accompagner les personnes dans l’évolution de leurs compétences.

 

Accompagnement médico-social

Médiation thérapeutique

Les personnes en situation de handicap travaillant en ESAT sont, pour la plupart autonomes. Ils sont en mesure d'avoir un suivi médical à l'extérieur et en dehors du temps de travail. L'ESAT n'a pas vocation à pratiquer des soins. Un lien, avec l'accord de l'usager, peut être fait avec la psychologue du travail et les professionnels du secteur médical.

Les modes de transport

En fonction de l'autonomie des personnes accueillies, il existe plusieurs possibilités :

  • Les personnes viennent avec leur propre véhicule, un parking permet de se garer à l'intérieur du site
  • Les personnes viennent en transport en commun : métro Gramont à 12 minutes, transport à la demande et Bus Tisséo
  • Navette ALCYS pour les personnes moins autonomes en foyer d'hébergement.

 

La restauration

Un self service permet de prendre le repas fournit par la cuisine centrale de Fontenilles en liaison froide dans le respect de la norme HACCP.
 

Pour rentrer en ESAT il faut une notification de la MDPH en cours de validité. Ensuite nous avons une procédure d'admission. Après entretien avec la personne, voire un stage d'évaluation, une commission d'admission présidée par la Directrice d'Unité de Gestion, décide de la pertinence de l'admission.

S'il y a peu de partenariat formalisé, le travail en réseau est privilégié. Ainsi, nous travaillons avec :

  • Les représentants légaux (associations tutéllaires et représentants légaux indépendants)
  • Le domaine de la santé comme la psychiatrie, les SAMSAH et CMP ainsi que des contacts auprès de spécialistes
  • Le domaine professionnel : un travail en réseau est en place avec les clients des divers secteurs, certains sont formalisés par des contrats comme AIRBUS, ou des communes pour l'entretien des espaces verts. Ce travail quotidien permet de maintenir l'activité professionnelle dans un contexte économique changeant.
  • Le domaine de la formation : Pro learning et des démarches de formation VAE (UNIFAF) afin de développer des compétences techniques.
  • Le domaine social : services de prévention (toxicomanie, violence..) et des Groupements d'Entraide Mutuelle sont sollicités soit pour des actions préventives, soit dans le second cas, pour orienter les personnes vers des rencontres.