ESAT Tricat Service

Histoire de l’établissement / implantation

L’ESAT d’Albi a été créé en 1986 et l’ESAT de Gaillac en 1990. Ils ne forment plus qu'un seul ESAT aujourd'hui.
Cet établissement a pour objectif l’insertion sociale et professionnelle à dominante industrielle pour le site d’Albi et viti-vinicole pour le site de Gaillac. Le choix des implantations dans la zone d’activité commerciale de Jarlard a été stratégique du fait du développement économique de la ZAC dans les années 80 offrant une activité en sous-traitance de proximité. Le site de Gaillac de par sa spécificité est implanté au cœur du vignoble Gaillacois.

 

Personnes accueillies

L’ESAT accueille 98 agents de production.

 

Financeurs

Le financement des ESAT est de deux types :
- le B.P.A.S. (Budget Principal d’Activité Sociale) financé par une dotation globale annuelle de l’ARS, destiné à tout ce qui est de l’ordre de l’accueil des usagers (encadrement et frais entraînés par les activités de soutiens)
- le B.A.P.C. (Budget Annexe de l’Activité de Production et de Commercialisation) est issu des activités de production.
Ces ressources permettent le versement d’une rémunération aux agents de productions et l’entretien, le renouvellement et le développement des structures de production

 

Plateau technique

Une équipe de moniteurs d’atelier et deux animatrices de formation sous la responsabilité de deux responsables d'unité d’intervention sociale.

Un service administratif et comptable.

Projet d'établissement

Le projet d’établissement a défini les orientations suivantes pour les 5 ans à venir :

  • Le développement économique de l’activité espaces verts et l’amélioration des conditions de travail en sous-traitance
  • L’accompagnement des compétences professionnelles en mettant l’accent sur les actions de formation professionnelles

Durant ces dernières années, nous avons développé une activité d’entretien des locaux et avons conduit la reconversion du domaine en agriculture biologique.

Accompagnement professionnel

La formation en atelier

La formation intervient dans le cadre quotidien de l’accompagnement par les moniteurs de manière spécifique pour chaque atelier. 

Les activités de soutien

Les activités de soutien sont gérées par l’animatrice de formation qui anime des actions de soutien et coordonne l’intervention de personnes bénévoles dans le cadre des soutiens des savoirs de base. 

La formation professionnelle

Le plan de formation des agents de production est élaboré par les RUIS en étroite collaboration avec les moniteurs d’atelier et les animatrices de formation avec les objectifs suivants :

  • Répondre aux demandes en lien avec les PAP
  • Répondre aux améliorations des conditions de travail
  • Répondre aux évolutions techniques en lien avec les activités professionnelles
  • Répondre aux normes et textes législatifs en vigueur

Les formations répondent à un besoin d’acquisition de technicité sur le plan professionnel mais aussi d’ouverture vers l’extérieur notamment lors des formations collectives qui permettent d’échanger avec des agents d’autres ESAT.

L'accompagnement vers l'emploi ordinaire

L’insertion en milieu ordinaire se fait sous plusieurs formes :

  • prestations encadrées « hors murs »
  • détachements collectifs ou détachements individuels
  • stages en entreprises dans le cadre des PAP

L’Entreprise adaptée (EA) de l’Unité de gestion, entreprise ordinaire à vocation sociale, permet de créer une passerelle avec le milieu ordinaire. En effet, pour les activités de nettoyage de locaux et d’espaces verts, les stages à l’EA permettent aux agents de se confronter aux exigences en termes de rythme, d’autonomie et de contrainte d’horaires pour le nettoyage des locaux (prise de poste à 4h30). 

Enfin, l’intégration sociale sur le territoire se fait aussi par le biais de visite d’entreprises, de participation à des salons du vin ainsi que par les relations clientèles (accueil, vente, livraisons…).

La valorisation des acquis de l'expérience / RSFP / CQP

La reconnaissance et validation des compétences des personnes accueillies en ESAT et la formation qualifiante s’inscrivent dans la mission d’insertion sociale et professionnelle.

S’engager dans ce processus est pour l'agent de production :

o    s’inscrire dans un parcours adapté à son profil, ses aptitudes et ses capacités,

o    faire un point sur son parcours professionnel et redéfinir ses projets et objectifs

o    être reconnu sur le plan économique et social en disposant d’une reconnaissance ou qualification clairement identifiée et légitime aux yeux des autres ESAT voir entreprises adaptées ou milieu ordinaire (même si le RSFP ne délivre aucun diplôme reconnu)

L'aménagement du temps et des postes de travail  

L’ESAT adapte les conditions de travail à la singularité de chacun des agents. Cette adaptation s’ajuste tout au long du parcours.

A chaque prise de poste sur une nouvelle activité, il peut être identifié des ajustements opératoires à mettre en œuvre pour faciliter l’appropriation du poste par l’agent (décomposition des tâches, aménagement spécifique de l’atelier, conception de gabarits permettant d’accéder au poste...). Par ailleurs, en fonction d’évolutions demandées par l’agent ou identifiées par l’équipe (intérêts professionnels, compétences, fatigabilité…), l’équipe pluridisciplinaire étudie l’aménagement des conditions de travail (temps partiels, réorientation interne ou repli ponctuel dans un autre atelier…). Le médecin du travail accompagne les équipes et les agents dans la recherche de solutions (aménagements de postes par exemple).

La gestion des stages et des mises à disposition en entreprise.

Pour répondre aux demandes formulées dans les PAP, il peut être mis en place :

  • des stages dans l’objectif de :

o    Permettre à l’agent de trouver une activité professionnelle répondant à ses attentes et à se situer dans le champ de ses compétences

o    De prévenir l’usure professionnelle, et de permettre la découverte de nouvelles activités ou lieux de travail

o    De vérifier les possibilités d’intégration des agents dans le milieu ordinaire du travail

  • des mises à disposition en fonction des demandes clientèles et des agents en capacité de répondre aux exigences requises.

 

Les modes de transport :

  • Bus Albibus ligne F pour le site d’Albi.
  • Ligne régulier train et bus pour desservir la ville de Gaillac, navette entre Gaillac et l’ESAT de Gaillac

 

La restauration :

  • Restaurant de l’Ecole des Mines pour le site d’Albi
  • Prestation de service de restauration en liaison chaude pour le site de Gaillac
     

Si vous souhaitez intégrer l'établissement, il vous faut adresser directement à l'établissement un courrier de demande accompagné de la notification MDPH.

Le directeur vous indiquera les pièces nécessaires à la constitution du dossier de candidature. Une fois l’ensemble des documents retournés, une commission d’admission donnera un avis sur votre demande d'admission, ensuite validée par le directeur.

Si l’avis est favorable, vous serez admis si une place est disponible et à défaut vous serez inscrit sur liste d’attente jusqu’à ce qu’une place se libère.

Si l’avis est défavorable, le refus sera motivé et la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) informée.

Nous tissons au fil des années et des besoins un réseau avec les professionnel du bassin économique Albigeois ainsi qu’avec les acteurs de la filière viti-vinicole, tels :

  • Mairie de Marssac (C2A),
  • Mairie de Florentin,
  • Laure Salviac (Art’thérapie),
  • MFR Bel Aspect,
  • MFR Brens,
  • Chambre d’agriculture du Tarn,
  • Société Coopérative de l’Abbaye Saint Michel,
  • Organismes de tutelles,
  • MDPH,
  • organismes de formation, clients.