SAVS Tricat Service

Ce service a été créé le 1er novembre 1999 et a un agrément pour un accompagnement de 20 usagers.
Le SAVS représente une alternative entre l’hébergement en foyer et la vie autonome.
Le dispositif d’accueil et d’accompagnement est assuré du lundi au samedi. En dehors des heures d’ouverture du SAVS et pour répondre aux situations d’urgence, les usagers peuvent appeler le foyer d'hébergement (site d’Albi). 

Les modes d’intervention du service :

  • des rencontres au bureau sur rendez-vous ou de façon spontanée,
  • des rencontres au domicile de l’usager.

Notre accompagnement s’articule autour de :

  • L’écoute et le soutien à la personne : le travail d’écoute et de discussion est le point de départ de l’accompagnement. Cela permet d’établir une relation de confiance, de mieux cerner les attentes et besoins de la personne, de connaître son environnement.
  • Le soutien à la parentalité : la personne, le couple peut faire appel à l’équipe pour des conseils et  des accompagnements relatif à l’éducation des enfants. L’équipe peut être amenée sur sollicitation du juge des enfants ou du Conseil Général (ASE) à assurer des visites médiatisées ou des rencontres entre parents et enfants. Nous avons un rôle de médiation entre les parents et ces services, nous conjuguons nos actions pour les aider à assumer l’éducation de leurs enfants. Un véritable travail de partenariat est réalisé. Le SAVS est un tiers qui accompagne et soutient les parents dans l’exercice de leur fonction parentale.
  • Soutien administratif et budgétaire : les soutiens administratifs et budgétaires sont proposés selon les demandes et besoins de chacun. Il s’agit d’aider les personnes dans leurs démarches administratives (déclarations de revenu, compréhension de courrier, contact avec les différents organismes, classement de documents...), dans la gestion de leur budget (paiement des factures, aide pour certains achats…).
  • Santé : pour certaines personnes il est important de s’assurer qu’un suivi médical est effectué régulièrement.
  • Socialisation : aider les usagers à s’intégrer dans le monde ordinaire. Nous les accompagnons dans la gestion et l’organisation de leurs temps libre, vers une inscription dans des clubs de loisirs ou sportif, nous les informons des animations culturelles.

 

Le projet d’établissement a défini les orientations suivantes :

  • Mobiliser les ressources de la personne et de son environnement.
  • Développer l'exigence de qualité du service rendu.
  • Favoriser l'accès de chaque personne à une place juste et équitable dans le milieu ordinaire de vie.
  • Fédérer les acteurs autour de nos valeurs et de nos missions.
     

Le service fonctionne du lundi au samedi de 9h00 à 19h00. Il intervient sur le bassin de santé de l'Albigeois. Son action se déroule majoritairement sur les villes d'Albi et de Gaillac. Cependant, nous accompagnons également des personnes sur les villes de Marssac sur Tarn, Carmaux, Cordes et Saint Juéry.

Si vous souhaitez intégrer l'établissement, il vous faut adresser directement à l'établissement un courrier de demande accompagné de la notification MDPH. Le Directeur vous indiquera les pièces nécessaires à la constitution du dossier de candidature. Une fois l’ensemble des documents retournés, une Commission d’admission présidée par le Directeur de l'établissement se réunit pour étudier le dossier. Il est ensuite validé par la Commission d'admission.

Si l’avis est favorable, vous êtes inscrit sur liste d'attente jusqu’à ce qu’une place se libère.

Si l’avis est défavorable, le refus est motivé et justifié auprès de l'usager ainsi qu'à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Le service travaille en partenariat avec les services médicaux, sociaux (unités territoriales), administratifs (tuteurs) et le lieu de travail. Il s’agit :

  • de faciliter l’accès des usagers aux dispositifs de droits communs,
  • de maintenir ou de renouer des liens avec l’environnement,
  • de développer des actions en réseau avec les associations,
  • de renforcer les liens avec le curateur ou le tuteur pour les personnes bénéficiant d’une mesure de protection juridique.