SESSAD "Le Loirat"

Le Service d’Education Spéciale et de Soins À Domicile (SESSAD) "Le Loirat" a été créé en 1997 pour 10 places (déficience intellectuelle profonde sévère ou moyenne de 4 à 20 ans). En 2009, une première extension pour 3 places a été octroyée par l’ARS. En septembre 2013, l’ARS a financé la création de 10 places TED. Aujourd’hui, le SESSAD a une capacité d’accueil de 23 places.

Situé sur la commune d'Albi à quelques centaines de mètres du centre-ville, l'établissement bénéficie d'une bonne desserte en termes de transport collectif :  arrêts de bus urbains et lignes Tarn bus à une centaine de mètres. Il dispose également d'un parking. Sa proximité avec les écoles, les dispositifs de loisirs, les commerces contribue à favoriser l'insertion sociale des usagers et les relations partenariales.

ORGANIGRAMME

L'équipe pluridisciplinaire est composée de personnel éducatif, médical, paramédical, social et administratif. Elle comprend 13 personnes soit environ 6,40 équivalents temps plein.

Projet d'Etablissement

Depuis la création du SESSAD et au fur et à mesure des évolutions, nous avons constaté l’apparition de nouveaux phénomènes qui ont eu pour conséquences d’engendrer des réactions et des prises de positions nouvelles, lesquelles ont eu une influence sur le fonctionnement et les missions de l’établissement.

Ce service apporte un accompagnement ambulatoire individuel à 13 enfants et adolescents déficients intellectuels de 4 à 20 ans, et 10 enfants et adolescents présentant des Troubles Envahissants du Développement de 2 à 20 ans, en soutenant leur inscription dans leur milieu de vie ordinaire en lien avec les différents partenaires.

L’objectif de ce service est de maintenir l’enfant dans le milieu ordinaire. L’éducateur travaille en lien avec la famille et les différents partenaires sociaux liés à l’inclusion de l’enfant (Education Nationale, personnel des crèches, centres de loisirs…).

Le rôle du SESSAD est d’apporter une aide et un soutien sur un plan rééducatif et éducatif dans le cadre d’une intégration scolaire et sociale. Ces accompagnements se réalisent en ambulatoire au SESSAD, à l’école, au centre de loisirs, ou à domicile.

Ainsi, en tenant compte du niveau de l’enfant, de son comportement, de la structure de la classe et de l’enseignement qui y est donné, l’équipe pluridisciplinaire articule ses actions sous trois grands axes :

  • Le soutien individualisé à l’élève : en le sécurisant par sa présence, un professionnel l’aide à affirmer son autonomie par rapport aux objets et personnes. Il lui permet de mieux comprendre les codes sociaux, lui facilite la compréhension et l’exécution d’une consigne, favorise une meilleure concentration, l’aide à mener une activité à son terme.
  • Le travail en collaboration avec l’enseignant : l’équipe se doit d’informer l’enseignant sur les conséquences de certaines pathologies. Elle propose également des échanges et réflexions permettant de reconnaître les modes d’expression de l’enfant concernant la souffrance, le bien-être, l’incapacité, et si besoin les professionnels participent aux activités et au contenu pédagogique qui sont proposés en classe.
  • Le travail de médiation entre l’enfant et ses camarades, l’école et la famille : un professionnel du SESSAD médiatise dès que la situation le demande. Ainsi, il favorise l’échange, permet de répondre à certains questionnements, évite les comportements inadaptés.

Pédagogie

 

Un partenariat étroit est nécessaire pour trouver la situation scolaire la plus adaptée, pour enseigner à l’enfant un certain nombre de compétences qu’il devra posséder pour s’y adapter et si besoin, adapter l’environnement scolaire aux particularités de l’enfant. Un temps de travail suffisant sera consacré à ce partenariat.

Education

 

Favoriser les loisirs, c’est aussi proposer de soutenir et de mettre en œuvre des actions permettant de promouvoir l’accès aux plaisirs et à la culture. L’inclusion en milieu ordinaire est privilégiée du fait de la proximité géographique.

Soins

Médicaux et paramédicaux

  • Coordination des soins par un médecin pychiatre
  • Convention service de soins de proximité
  • Psychomotricien
  • Orthophoniste (salarié)
  • Psychologue

Réadaptations

Une orthophoniste, une psychomotricienne.

Les modes de transport :

Le transport est assuré par les familles.

 

La restauration :

Pas de restauration proposée par le service

Lorsque la notification est prononcée par la MDPH, une rencontre est organisée à l'initiative des parents et/ou des dispositifs qui orientent l'enfant (CAMSP, CMP, CMPP, HJ) afin de créer un climat de confiance et recueillir les informations nécessaires à l'admission de l'enfant. Ce rendez-vous a lieu en présence du directeur, du Responsable d'Unité d'Intervention Sociale (RUIS) et de l'assistante sociale. Cette rencontre a pour but de mesurer l'adéquation entre la demande de la famille et les possibilités qu'offre le service.

Le directeur, garant du projet, présente l'association gestionnaire, l'unité de gestion, et l'établissement. Le RUIS présente le fonctionnement du SESSAD et les prestations qui y sont mises en oeuvre. L'assistante sociale informe des liens entre les différents services (famille, CDAPH...). Les supports écrits (livret d'accueil, règlement de fonctionnement, et projet d'établissement synthétisé) sont mis à la disposition des familles.

Si au terme de ce rendez-vous la famille confirme par écrit son intérêt pour le dispositif, l'enfant est inscrit sur liste d'attente. Un dossier administratif est adressé aux familles dont l'enfant pourra être accueilli. Une demande d'autorisation pour contacter le dispositif d'accompagnement précédent et recevoir le dossier médical, rééducatif et éducatif de l'enfant leur est également adressé.

L'admission est programmée lorsqu'une place se libère et que l'établissement dispose de tous les éléments d'information (données administratives, médicales, données concernant les habitudes de vie et de scolarité) qui sont recueillies par l'assistante sociale auprès des différents interlocuteurs familiaux et professionnels. L'admission est prononcée par le directeur de l'établissement.

Une rencontre de pré-rentrée est alors proposée permettant à l'enfant et à ses parents de rencontrer et d'échanger librement avec les professionnels qui sont tous présents. La famille est reçue par le psychologue et l'assistante sociale de l'établissement afin de recueillir des informations sur le parcours et le développement de l'enfant. Parallèllement , l'enfant est accueilli par son éducateur référent et un rééducateur. Des activités ludiques lui sont proposées afin d'établir un premier contact chaleureux et d'affiner l'évaluation de ses besoins. L'équipe des rééducateurs et la psychologue effectuent les bilans d'entrée selon les délais de validité des bilans précédents. Les résultats sont transmis aux parents.

Les évaluations réalisées par l'équipe du SESSAD associées au recueil des attentes de la famille contribuent à la co-élaboration d'un projet d'accompagnement personnalisé (PAP) et à la proposition d'un emploi du temps d'accompagnement.

Convention de partenariat avec les services de pédopsychiatrie (CMPEA, HJ) et le CAMSP.

Partenariat avec les CMPP, Centres de Ressources Autisme Midi Pyrénées, CAPPA, PCPE, Education Nationale, municipalités, centre de loisirs, etc.