Unité d’Enseignement Maternelle de la "Viscose" Albi

L’Unité d’Enseignement Maternelle est rattaché à l’IME de Florentin et a ouvert ses portes le 1er septembre 2015. Elle accueille 7 enfants âgés de 3 à 6 ans porteurs de Troubles du Spectre Autistique consécutivement à une notification de la CDAPH. Cette UEM est située dans les locaux de l'école de la Viscose à Albi. L'augmentation non importante de places réservées à la scolarisation effective d'enfants de 3 à 6 ans présentant des troubles envahissants du développement vient compléter l'offre de services dédiés à l'approche éducative, pédagogique et thérapeutique spécialisée de l'Unité de Gestion qui accueille à ce jour :

  • 25 enfants et adolescents en IME
  • 10 enfants en SESSAD
  • 5 places d’accueil temporaire petite enfance et 17 enfants en file active.
  • 11 adultes présentant des TSA sur le mode déficitaire en foyer de vie.

La gestion de cette UEM a été confiée dans le Tarn à l'Agapei suite à un appel à projet réalisé dans le cadre de la mise en oeuvre du 3ème plan autisme 2013-2017. Conformément au cahier des charges national précisant les missions et l'organisation de ces dispositifs de scolarisation, l'UEM de " La Viscose" vise à permettre l'accès à une scolarisation à des enfants dont le niveau d'autonomie, de langage et de troubles du comportement ne permet pas d'accéder au milieu scolaire ordinaire y compris en présence d'une AVS.

Les enfants accueillis bénéficient d'interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques se référant aux recommandations de bonnes pratiques de l'HAS et de l'ANESM (notamment les approches globales structurées recommandées). Ils sont accueillis sur le même temps que les autres élèves de leurs classes d'âge et partagent avec eux les temps du quotidien (récréation, repas) et des temps d'inclusion scolaire.

Un accueil est également proposé durant la première semaine des vacances scolaires et début juillet au sein d'un Accueil de Loisir Sans Hébergement (ALSH) de la municipalité d'Albi. Les enfants participent aux activités qui y sont proposées avec le soutien de l'équipe de l'UEM.

Tout au long de l'année, l'équipe de l'UEM propose un soutien aux familles au travers de visites régulières au domicile visant la généralisation des compétences acquises et le recueil des besoins de l'enfant dans son milieu de vie . Par ailleurs, un conseil de famille regroupant l'ensemble des famillles accompagnées par les établissements situés à Albi est organisé une fois par an. Enfin un groupe fratrie est ouvert à l'ensemble des familles accompagnées par les établissements enfants de l'UG de de Florentin et se réunit trimestriellement.

Organigramme

L'accompagnement des enfants est assuré par une équipe pluridisciplinaire associant un enseignant spécialisé et des professionels médico-sociaux dont les actions sont coordonnées et supervisées.

  • Enseignant spécialisé 1 ETP (Mise à disposition par l’Education nationale)
  • Educateur spécialisé 1 ETP
  • Moniteur Educateur 2 ETP
  • Psychologue 0,40 ETP
  • Psychomotricien 0,50 ETP
  • Orthophoniste 0,50 ETP
  • Superviseur (temps pris sur honoraires / prestations)
  • Référence médicale (convention de partenariat)
  • Agent administratif 0,10 ETP
  • RUIS 0,10 ETP

L’encadrement des élèves sera assuré par un personnel qualifié : enseignant spécialisé dans les troubles des fonctions cognitives et mise à disposition de professionnels de l’IME disposant d’un DU autisme (diplôme universitaire)..

Prestations de l’établissement

Notre mission principale est la scolarisation. Nous avons à répondre de l’acquisition des connaissances du cycle préélémentaire, du devenir autonome et du devenir social de l'enfant en étayant ses processus d'individualisation et de socialisation Cette mission est soutenue par un accompagnement éducatif et thérapeutique aménagé autour du projet de l’élève. En tenant compte des ressources et des besoins de l'enfant, des attentes de la famille et des partenaires, l'équipe pluridisciplinaire co-élabore un projet d'Accompagnement Personnalisé (PAP) et articule ses actions autour de cinq grands axes :

  • La mission d’adaptation des ressources aux besoins

Le projet scolaire nécessite un ajustement pédagogique incessant aux capacités et à la motivation de l’enfant pour l’engager dans des apprentissages cognitifs et relationnels qui lui permettront de rejoindre son école de référence.

  • La mission de compensation

Elle fonde la cohérence des interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques afin de limiter l’incidence des déficiences à partir d’aménagements relationnels et techniques qui vont faciliter le contexte des apprentissages ou suppléer les difficultés présentes pour relancer les motivations et les adaptations fonctionnelles.

  • La mission d’inclusion

C’est la finalité de notre projet et des apprentissages des prérequis scolaires du point de vue cognitif et du comportement, de façon à rendre plus souple selon un principe de coadaptation, l’accueil des enfants lourdement handicapés dans l’école et l’adaptation de l’enfant aux exigences de l’école.

  • La mission de sensibilisation

Par la transmission de connaissances concernant les enfants en situation d’autisme, nous comptons contribuer à l’amélioration des disponibilités d’accueil, au développement des compétences en accompagnement en dehors des lieux spécifiques.

  • La mission d’évaluation de nos pratiques professionnelles

L’Agapei est inscrite dans une démarche continue de la promotion de la qualité des interventions et de la bientraitance validée en interne et en externe en associant les professionnels à cette démarche. Les enquêtes de satisfaction des usagers de nos dispositifs participent à l’amélioration de nos prestations

Soins

  • Convention service de soins de proximité
  • Psychomotricien
  • Psychologue 

Projet pédagogique

L’approche dynamique dans le cadre d’un projet de scolarisation à temps plein, nous conduit à accompagner les enfants en suivant régulièrement l’évolution de leurs situations d’apprentissage, de façon à préconiser les ajustements psychopédagogiques facilitateurs des acquisitions scolaires. L’enseignant soutient l’exigence de la transmission du contenu didactique en considérant que, quel que soit le niveau de difficulté, il existe une réserve développementale qui peut être mobilisée en redynamisant le fonctionnement cognitif dans le cadre d’apprentissages médiatisés.

Réadaptation

L’orthophoniste aide l’enfant à améliorer sa communication fonctionnelle pour qu’il accède à la parole qui favorise l’accès à l’autonomie et à la vie sociale. Selon un processus qui s’inscrit dans les difficultés et la motivation de l’enfant il propose des exercices pour :

  • La contribution à la mise en place des conditions préalables au développement du langage,
  • L’émergence de la parole chargée de sens,
  • L’élaboration d’un discours personnel et singulier.

La rééducation en psychomotricité s’adresse à l’enfant dans son unité somato psychique et dans ses interactions avec l’environnement. Elle se décline en un ensemble d’activités au service du développement de l’ensemble des fonctions motrices qui sont en lien avec l’organisation des fonctions cérébrales, les processus cognitifs et affectifs.

L’intervention psychologique à visée psychopédagogique et psychothérapeutique relie les dimensions affectives et cognitives du développement. Le bilan psychologique à visée dynamique dont les éléments de synthèse sont transmis aux parents et aux intervenants préconise une approche dynamique coordonnée pour accompagner le développement de l’enfant, favoriser sa qualité de vie et des interventions centrées sur les potentialités.

Projet éducatif

L’axe éducatif est au service du développement et de l’épanouissement de la personne accueillie, prise en compte dans sa globalité : ses capacités, ses difficultés, sa personnalité et son environnement. Il est à l’interface du projet scolaire et du projet de vie de l’enfant qui va être accompagné dans le développement de ses autonomies de vie quotidienne et ses processus de socialisation et d’adaptation aux exigences de la réalité de la classe et de l’environnement scolaire.

Les modes de transports

L’EMS prend en charge les transports de l’élève selon les dispositions de sécurité qui seront précisées dans le règlement de fonctionnement. Le prestataire est formé à l’accompagnement des enfants porteurs de TSA. Il est également convié à consolider ses connaissances et bonnes pratiques au travers de rencontres semestrielles avec le RUIS et le psychologue de l'établissement.

L’accompagnement de l’enfant par ses parents est privilégié. Dans ces circonstances, le directeur s’engage à considérer le défraiement du coût du transport.

La restauration

L'ESMS prend en charghe les frais de restauratioin. Les repas sont fournis par la Cuisine Centrale de la ville d'Albi dans le cadre d'une convention de partenariat. Les enfants prennent leurs repas dans le restaurant de l'Ecole de la Viscose avec les autres élèves.

Nombre de jours d’ouverture

210 jours environ

 

Les familles sont, dans un premier temps, invitées à visiter l'établissement. Au regard de la précocité d'accueil à l'UEM, les familles peuvent, si elles le souhaitent, visiter l'établissement avant de déposer un dossier auprès de la MDPH.

L'admission de l'enfant est consécutive à une notification de la CDAPH et à la réunion d'une commission d'admission rassemblant les différents partenaires du projet (ARS, Education Nationale, CRA, AGAPEI, MDPH) qui étudie les différentes candidatures en fin d'année scolaire.

Plusieurs rencontres sont proposées à la famille afin de créer un climat de confiance et de recueillir les informations nécessaires à l'admission de l'enfant.

La famille est tout d'abord reçue par le directeur de l'établissement et le responsable d'Unité d'Intervention Sociale (RUIS). Le directeur, garant du projet, présente l'association gestionnaire, l'unité de gestion, et l'établissement. Le RUIS, présente son fonctionnement et les prestations qui y sont mises en oeuvre. Les supports écrits ( livret d'accueil, règlement de fonctionnement, et projet d'établissement synthétisé) sont mis à la disposition des familles.

Si au terme de ce rendez-vous la famille confirme par écrit son intérêt pour le dispositif, l'enfant est inscrit sur liste d'attente. Un dossier administratif est adressé aux familles dont l'enfant pourra être accueilli. Une demande d'autorisation pour contacter le dispositif d'accompagnement précédent et recevoir le dossier médical, rééducatif et éducatif de l'enfant leur est également adressé.

L'admission est programmée lorsqu'une place se libère et que l'établissement dispose de tous les éléments d'information (données administratives, données médicales, données concernant les habitudes de vie et de scolarité) qui sont recueillies par le RUIS auprès des différents interlocuteurs familiaux et professionnels. L'admission est prononcée par le directeur de l'établissement.

Une rencontre de pré-rentrée est alors proposée. La famille et l'enfant sont reçus par l'enseignant, le psychologue et l'éducateur référent afin de recueillir les informations sur le parcours et le développement de l'enfant. L'équipe de l'UEM et les rééducateurs notamment, effectuent les bilans d'entrée selon les délais de validité des bilans précédents. Les résultats sont transmis aux parents.

Les évaluations réalisées par l'équipe de l'Unité d'Enseignement Maternelle de la "Viscose" associée au recueil des attentes des familles contribuent à la co-élaboration d'un projet d'accompagnement personnalisé (PAP).

Le cadre de l’intervention implique de fait la signature de conventions formalisées entre des partenaires impliqués dans la réussite du projet.

  1. Les engagements entre l’Agapei (association porteuse du projet représentée par le directeur de l'Unité de Gestion de Florentin), l’Education Nationale et la municipalité d'Albi sont formalisés dans une convention tripartite.
  2. La mise à disposition des locaux du point de vue de leur aménagement et de leur entretien, la fourniture de repas et l'accès à l'accueil de loisirs sans hébergement font l’objet d’une convention entre la direction de l’EMS et de la municipalité d'Albi.
  3. Le partenariat avec l’unité d’évaluation de proximité du CRA Midi-Pyrénées permet de préciser des éléments de diagnostic en cours de scolarisation et de valider les admissions et les réorientations.

Un comité de suivi rassemblant les différents partenaires du projet (ARS, Education Nationale, MDPH, CRA, pédopsychiatrie) se réunit annuellement afin d'évaluer le fonctiionnement du dispositif.

Les partenaires : Convention de partenariat avec les services de pédopsychiatrie (CMP, HJ) et le CAMSP; partenariat avec les CMP, Centre de Ressources Autisme Midi Pyrénées, CAPPA, PCPE, Education Nationale, municipalité d'Albi, centre de loisirs etc...